Le Rede Wiccan - Traduction par Ko'chka

Voici une traduction que j'ai faite du Rede Wiccan, j'ai essayé de garder les rimes...

 

The Wiccan Rede

 

 

Fidèle à la loi tu resteras,

En parfait amour et en parfaite confiance.

 

Vivre et laisser vivre, tu dois

Prendre justement et justement donner.

Par trois fois le cercle tu fouleras

Pour prévenir des esprits non désirés.

A chaque fois, pour que le sort soit lié,

Le charme sera rimé.

Le regard léger et le toucher doux,

Parle peu et écoute beaucoup.

 

Honore les anciens par les actes et les mots,

Qu’amour et lumière soient nos guides à nouveau.

A la lune croissante, l’air joyeux, tu chanteras,

A la lune décroissante, la funeste complainte du loup-garou tu entendras.

Quand la Dame de la Lune est nouvelle,

Embrasses par deux fois sa main éternelle.

Quand la Lune atteint son apogée,

Alors ton cœur cherchera à désirer.

 

Prends garde aux vents du Nord et à leurs puissantes rafales,

Ferme la porte et oriente la voile.

Quand le vent souffle de l’Est,

Attends la nouveauté et prépare la fête.

Quand le vent du Sud viendra,

L’amour, sur les lèvres, t’embrassera.

Quand les vents de l’Ouest viendront,

Repos et paix, tous les cœurs trouveront.

 

Neuf bois dans le chaudron vont,

Brûle-les vite, brûle-les lentement.

Le Bouleau dans le feu représente,

La Dame savante.

Le Chêne qui, dans la forêt, domine avec majesté, dans le feu,

Apporte la vision du Dieu.

Le Sorbier est un arbre de pouvoir qui

Fait fleurir la vie et la magie.

Les Saules, au bord de l’eau, se tiennent prêts

A nous guider sur le chemin de l’été.

L’Aubépine est brûlée

Pour purifier et révéler les fées

Le Noisetiers, arbre de l’apprentissage,

Ajoute au feu lumineux sa force sage.

Blanches sont les fleurs du Pommier

Qui offre les fruits de la fertilité.

Sur la Vigne poussent les raisins

Apportant joie et vin.

Le Sapin, aux feuilles persistantes,

Représente l’éternité existante.

Le Sureau, arbre de la Dame, tu ne brûleras pas

Sinon maudit tu seras.

 

Quatre fois tu marqueras les Sabbats majeurs,

Dans l’obscurité et dans la lumière.

Quand la vielle année décline, commence la nouvelle,

C’est Samhain.

Quand vient le temps d’Imbolc,

Cherche les fleurs dans la neige.

Quand la roue commence à tourner,

Les feux de Beltane vont bientôt brûler.

Alors que vers Lammas la roue continue d’avancer,

Les pouvoirs de la nuit, aux rites magiques, sont donnés.

Quatre fois tombent les Sabbats mineurs,

Utilise le Soleil comme repère.

Quand à Yule la roue tourne,

Allume la bûche, le Cornu règne.

Au printemps, quand les nuits égalent les jours,

Il est temps et Ostara court.

Quand le Soleil atteint le sommet,

Il est temps pour le Chêne et le Houx de s’affronter.

Pour chacun la récolte sonne

Quand arrive l’équinoxe d’Automne.

 

De la fleur, du buisson et de l’arbre, soin tu prendras

Et par la Dame béni tu seras.

Où l’eau, ondulante, va

Jette une pierre et la vérité tu connaîtras.

Si tu as un réel besoin,

N’écoute pas les autres et leur appât du gain.

Avec l’imbécile, une saison il ne faut pas passer

Ou tu serais compté comme son allié.

Joyeuse rencontre et départ joyeux,

Rendent les joues brillantes et le cœur chaleureux.

 

A la loi du triple retour fais attention,

Trois fois mauvais et trois fois bon,

Quand le malheur est trop lourd, porte l’étoile sur ton front.

 

La sincérité, en amour tu te dois,

A moins que l’amant ne soit faux avec toi.

 

Ces mots suffisent au Rede : « Si tu ne blesses personne, fais ce que tu veux »

 

unesourisetmoi - creations numeriques - échange de liens en dur

Hit hebdo - Annuaire gratuit avec multi-classement hebdomadaire

Submit Your Site To The Web's Top 50 Search Engines for Free! Meilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site